Vue panoramique de Clermont-le-Fort

De Clermont-le-Fort à Venerque

Ce circuit peut se faire en montant par le coteau et en revenant par le bord de l’Ariège ou inversement. Par une chaude matinée d’été, mieux vaut monter tôt le matin par le coteau et revenir par le bord de l’eau quand il fait chaud.

En partant par le bord de l’Ariège

Quitter le Fort par le sentier botanique : points A et B.

C- Au pont de Rivedaïgue , prendre à droite le chemin vers l’Ariège.

II- Ramier communal de Clermont : des chemins balisés qui longent l’Ariège et le coteau permettent aux petits marcheurs d’en faire le tour.

Carte topo motrant Clermont-le-Fort et Venerque

Pour continuer vers Venerque, choisir le chemin le plus proche du fleuve jusqu’à la fin du ramier communal.

III- A la fin du ramier, deux possibilités : soit rejoindre la base du coteau tout de suite en prenant à gauche le chemin empierré ; soit continuer sous les arbres par le chemin du pêcheur et tourner à gauche seulement à la hauteur des premiers pavillons de Venerque.

IV- Chemin de Sous-Roche : on le suit jusqu’au pont sur un tout petit ruisseau, affluent de la Hyse avant son confluent avec l’Ariège. Possibilité d’entrer dans Venerque (église dont le chevet roman a été récemment restauré, commerces).

V- Pour revenir vers Clermont, le Chemin de l’Europe, récemment tracé démarre rive droite du petit ruisseau  et permet de monter rapidement sur le coteau. Au sommet belle vue sur l’église de Venerque.

VI- Tournant le dos à l’Ariège, on marche sud-ouest / nord-est sur le coteau du Pech puis on tourne vers le nord.

VII- Aux premières maisons de Rabé, on atteint une route goudronnée que l’on quitte après trente mètres pour prendre un chemin à gauche d’où part en descendant le chemin appelé de la Cambo del Homme vers le vallon de Tulle.

Il vaut la peine de faire quelques pas le long de la crête de Crouzille (253 m) d’où on a une très belle vue sur Clermont.

VIII- Remontant sur la crête suivante, on rencontre le Chemin des Maridats (goudronné) ; le prendre à gauche vers l’Ariège.

IX- Au hameau de l’Espaourit (l’étonné), un chemin descend vers le nord pour rejoindre, en face de la ferme de las Prades, la route de Rivedaïgue.

En montant par le coteau

Points de départ : Le Fort ou Rivedaïgue (Parking André Baronchelli).

Après le pont, prendre à gauche sur 200 mètres la route qui monte.

Face à la ferme de Las Prades, prendre à droite le chemin qui monte vers l’Espaourit.

Continuer sur le chemin des Maridats.

Au bout de 500 mètres, tourner à droite pour prendre le chemin enherbé qui descend vers le ruisseau de Tulle limitrophe entre Clermont et Venerque.

Traverser le chemin goudronné qui dessert deux maisons de Tulle et continuer sur le chemin creux, dit Chemin de la Cambo del homme.

Arrivé au quartier de Rabé, laisser sur la droite le chemin de la crête de Crouzille (belle vue sur Clermont, sur la plaine de l’Ariège et sur Venerque).

Descendre 30 mètres sur la route goudronnée pour prendre à droite le Chemin du Pech qui traverse le coteau et rejoint le bord du coteau.

Après avoir longé le bord du coteau, on arrive à la Table d’orientation et l’on descend vers Venerque par le Sentier de l’Europe.

Pour revenir à Clermont, prendre la rue Rivedeau et quitter l’agglomération par le Chemin de Sous-Roche au bout duquel part à gauche un chemin empierré perpendiculaire au coteau qui rejoint le bord de l’Ariège et le ramier communal de Clermont.