Les amis de Clermont-le-Fort

Accueil du site > Librairie > Lieux-dits de Clermont-le-Fort

Lieux-dits de Clermont-le-Fort

jeudi 12 janvier 2006, par Les amis de Clermont-le-Fort.


2005, 74 pages

Essai de microtoponymie

Beaucoup de gens s’intéressent aujourd’hui à la signification des toponymes qui pose diverses questions. D’une part, parce que, dans notre région, la plupart d’entre eux proviennent de la langue occitane dont la connaissance n’est plus très répandue : une traduction déjà s’impose. Et puis, un certain nombre provient de patronymes, ou de surnoms, portés par d’anciens habitants : en retrouvant ces noms dans les archives, on peut rappeler des faits d’histoire locale.

Ces toponymes encore connus de quelques anciens sont un patrimoine qu’il est urgent de recueillir. Les cartes, cadastres et registres utilisés actuellement n’en conservent plus qu’un petit nombre. Dans une première édition,Geneviève Durand-Sendrail avait complété et confirmé les toponymes connus en remontant aux registres du XIX° siècle. Dans la seconde édition, elle remonte jusqu’au compoix de 1615. Par ces toponymes, on a une idée de la manière dont a été occupé et cultivé notre sol depuis des temps très anciens. On sait quel usage était fait de chaque parcelle (vigne, verger, pâturage, friche, bois etc...). Si les étymologies sont souvent hypothétiques, l’inventaire toponymique procure une image précise des transformations du paysage et des habitants.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP